Jean-Baptiste Camille Corot

Le père de Camille Corot acheta une demeure à Ville- d'Avray aux abords des Etangs en 1817. La famille s'y rendait à la belle saison du samedi au dimanche. Camille occupait une petite chambre très modeste ayant vue sur l'Étang Neuf.
Séduit par le cadre, Camille Corot passait de longues heures au bord des étangs rangeant son matériel dans une cabane en bois située sous un saule pleureur au bord du vieil étang.

De très nombreux tableaux du site, dans les musées du monde entier, consacrent son talent et ont fait connaître les charmes des étangs de Ville-d'Avray.

Camille et sa soeur héritèrent de la maison de Ville-d'Avray, mais Corot installa son atelier à Paris.

C'est en 1855 qu'il décora de fresques les murs des chapelles de l'Eglise de Ville-d'Avray :

  • « le Baptême de notre Seigneur sur les bords du Jourdain »,
  • « Le Christ au jardin des Oliviers »,
  • « Adam et Eve chassés du Paradis Terrestre »,
  • « Madeleine pénitente retirée à la Sainte-Baume ».

Il mourut en 1875 à l'âge de 79 ans et est enterré au Père Lachaise à Paris.
Sa maison et son jardin ont été conservés, à proximité de l'Étang neuf.

Textes extraits du livre Ville-d'Avray, Cinq siècles d'Histoire édité par la Société des Amis du Musée, en vente à la Mairie.

 
/ Utile / Mentions légales / Marchés publics / Newsletter / Contact Retour haut de page
 

13, rue de Saint-Cloud
92410 Ville-d'Avray
Tél : 01 41 15 88 88